Le mot du président

C'est en 1992 qu’un groupe d’hommes, une majorité de chefs d’entreprise dont la pluralité d’activités n’est pas liée à une discipline particulière, (mais qui, pour raisons professionnelles voyageaient beaucoup) a été sensible au manque de moyens matériels dont souffrent les pays émergents.

" Née en 1992 à MARSEILLE de la volonté de quelques chefs d'entreprise, émus, comme moi, par le triste sous-équipement des hôpitaux du continent africain, l'association Hôpital Assistance peut aujourd'hui être légitimement fière de son action.

Depuis sa création, elle a aidé plus de 90 pays et, chaque année, cette aide se chiffre en milliers de tonnes de matériel médical ou paramédical (lits médicalisés, appareils de réanimation, scanners, blocs opératoires, ambulances…) Elle assure en outre régulièrement la formation et le perfectionnement de centaines de médecins, chirurgiens, infirmiers, techniciens…

En 2003, un décret de "reconnaissance d'utilité publique" est venu consacrer son action et son engagement dans le monde, récompensant en quelque sorte, quinze ans d'efforts et de générosité.

Notre gratitude s'adresse d'abord à tous les partenaires qui nous accompagnent et nous aident. Elle s'adresse aussi et surtout à tous les bénévoles qui, avec dévouement, récupèrent, démontent, nettoient, réparent, emballent et transportent… ! Bravo et merci ! Hôpital Assistance, il est important de le savoir, ne fonctionne depuis ses origines qu'avec des bénévoles.

Aujourd'hui, l'ampleur des besoins n'a, hélas, pas décru dans le monde ! C'est pourquoi nous avons du inscrire notre action dans un cadre plus vaste, aussi bien pour la collecte des matériels à re-distribuer que pour les pays bénéficiaires et ces derniers ne sont pas forcément au sud de notre planète.

Notre plus belle réussite est d'avoir su faire partager l'idée simple et généreuse qui a animé, il y a bientôt 20 ans, les fondateurs d'Hôpital Assistance et susciter des vocations dans d'autres pays : bienvenue à H.A. Italie, Portugal, Tunisie, …

La reconnaissance de l'œuvre accomplie, certes, est là… mais elle nous impose, pour demain, l'obligation de faire mieux encore ! ".

Jean-Jacques SCHLEGEL
Président

Haut de page